top of page

Financement de la reprise : les solutions pour concrétiser votre projet

Dernière mise à jour : 19 juin 2023

La reprise d'une entreprise est un projet majeur qui nécessite un financement adéquat. Plusieurs options s'offrent à vous, de l'emprunt bancaire aux fonds d'investissement, en passant par les aides de la BPI et les subventions diverses. Voici un guide pour vous aider à naviguer dans le monde du financement de la reprise d'entreprise.


1. Les prêts bancaires


Les prêts bancaires sont l'option de financement la plus traditionnelle pour la reprise d'une entreprise. Les banques proposent différents types de prêts, adaptés à différents besoins et projets. Un prêt d'investissement, par exemple, peut être utilisé pour financer l'achat de l'entreprise elle-même, tandis qu'un prêt de trésorerie peut vous aider à couvrir les frais opérationnels au début de votre reprise. Il est important de préparer un dossier solide et convaincant pour obtenir un prêt bancaire. Celui-ci devra inclure un plan d'affaires détaillé, des prévisions financières et des informations sur votre expérience et vos compétences.

En 2023, avec la hausse des taux, il faut être encore plus sérieux dans la préparation de vos rendez-vous bancaires.


2. Les fonds d'investissement


Les fonds d'investissement peuvent être une autre option de financement pour votre projet de reprise. Ceux-ci peuvent apporter des capitaux importants, ils attendent en retour une part du capital de l'entreprise et une perspective de rendement. Les fonds d'investissement peuvent aussi apporter une expertise précieuse et un réseau de contacts utiles. Il s'agit d'accepter d'avoir un associé, c'est cette dimension qui doit être pris en compte.


3. La Banque Publique d'Investissement (BPI)


La BPI est un acteur majeur du financement des entreprises en France. Elle propose une gamme de solutions pour soutenir les projets de reprise, notamment des prêts sans garantie, des garanties pour faciliter l'accès au financement bancaire, et des investissements en fonds propres. La BPI peut financer jusqu'à 40% du coût total du projet de reprise. Elle offre également un accompagnement et des conseils pour optimiser votre plan de financement.


4. Les aides et subventions


Il existe de nombreuses aides et subventions pour soutenir la reprise d'entreprise. Ces aides peuvent être nationales, régionales, ou sectorielles. Elles peuvent prendre différentes formes, comme des subventions, des prêts à taux zéro, des exonérations fiscales, ou des garanties. Il est important de se renseigner et de chercher activement ces aides, car elles peuvent représenter un apport financier significatif pour votre projet. Vous pouvez par exemple vous adresser aux chambres de commerce et d'industrie, aux collectivités territoriales, ou aux organisations professionnelles de votre secteur.


5. Le financement participatif


Le financement participatif, ou crowdfunding, est une solution de financement de plus en plus populaire pour les projets entrepreneuriaux. Il permet de collecter des fonds auprès d'un large public, en échange de récompenses, de parts de capital, ou de remboursement avec intérêt. Le financement participatif peut être une solution intéressante pour compléter




2 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page