top of page

Les aides à la reprise d'entreprise : un soutien précieux pour les entrepreneurs

Dernière mise à jour : 2 déc. 2023

Dans le parcours d'un entrepreneur, la reprise d'une entreprise est une opportunité unique, bien que complexe, notamment en termes de financement. Heureusement, il existe une variété d'aides pour soutenir les entrepreneurs dans ce projet. Ces aides, nationales ou régionales, sont adaptées à diverses situations et peuvent faire la différence dans la réussite de votre reprise.

  1. Les aides nationales : Parmi elles, l'ACRE permet une exonération de cotisations sociales en début d'activité, bénéfique tant pour les entreprises classiques que pour les micro-entreprises. Par ailleurs, l'Arce, offerte par Pôle emploi, transforme 60 % des allocations chômage en capital pour soutenir le projet de reprise.

  2. Les aides régionales : Les régions proposent des accompagnements spécifiques pour la création et la reprise d'entreprises, remplaçant l'ancien dispositif Nacre. Ces programmes régionaux incluent une aide au montage et à la structuration financière des projets, et offrent un suivi personnalisé pour le développement de l'entreprise, adapté aux spécificités régionales.

  3. Modification récente : Depuis janvier 2023, le délai pour demander l'ACRE a été supprimé, offrant plus de souplesse aux entrepreneurs. Il est conseillé de faire cette demande peu après la création de l'entreprise pour optimiser les avantages.

La compréhension et l'accès à ces aides sont cruciaux pour les entrepreneurs. S'informer correctement et se faire accompagner par des experts sont des étapes clés pour bénéficier pleinement de ces dispositifs. Avec ces soutiens, les entrepreneurs peuvent franchir les obstacles de la reprise d'entreprise et poser les fondements d'un succès durable.




6 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page